Sappho

Sappho_regular


Née à Mytilène dans l'île de Lesbos, l'une des grandes îles grecques proches de la côte turque, vers 612av. J.-C., Sappho fut la première poétesse érotique de l'Antiquité : elle appartenait à l'aristocratie. Elle fut mariée très jeune et eut une fille, Cléis. C'est à peu près tout ce qu'on sait d'elle.

Dans l'île de Lesbos, les femmes profitaient de toutes les libertés sexuelles à l'égal des hommes, alors qu'elles se taisaient à Athènes, ce qui permit à Sappho d'exprimer sans pudeur ses préférences féminines et ses sentiments les plus intimes ; l'homosexualité féminine semblait tout aussi naturelle que son équivalent masculin. Sappho écrivit ses premiers poèmes à l'âge de 17 ans sur le thème de l'amour, du désir. Elle célébrait la beauté et la grâce féminines, elle inventa la strophe qui porte son nom.

Bien qu'elle ne se préoccupât guère de politique, elle eut maille à partir avec le tyran Melanchros qui l'exila. Elle vécut près de dix ans en Sicile en continuant à exercer son art. Pittacos, qui délivra Lesbos, lui permit de revenir. Dès son retour, elle créa une école destinée aux jeunes filles de l'aristocratie à qui elle enseignait la musique, la poésie, le chant et la danse. Elle se consacrait à l'éducation et à la création et ses poèmes devinrent très vite célèbres dans l'ensemble du monde hellénique. La reconnaissant comme une grande poétesse, Platon fit d'elle une fille de Zeus :



Il y a neuf Muses, dit-on combien étourdiment !

Voici encore Sappho, de Lesbos, la dixième.


Plutarque fit son éloge, Ovide la plaça dans sa galerie des grandes amoureuses (les Héroïdes), Catulle et Horace traduisirent et imitèrent ses vers ; elle inspira la littérature et l'art moderne (Baudelaire, Marguerite Yourcenar, Leopardi, Foscolo). Celle qui disait descendre de Pentilo, fils d'Oreste et petit-fils d'Agamemnon, rien de moins, fut la première femme à élever sa voix et son génie dans le monde antique.

 
 

Les publications de Sappho

1 publication - Trier par :