Consignes pour la soumission des manuscrits
et renseignements à l'adresse des auteurs

En dehors des appels à textes pour les recueils thématiques que nous réalisons deux à trois fois par an, dont vous trouverez mention sur la page Facebook de la collection e-ros, c’est toujours avec attention que nous lisons les manuscrits qui nous sont envoyés spontanément.

 

Cependant, pour être lus, quelques règles sont à respecter :

Nous ne publions que des textes inédits, en prose (aucune publication préalable même sur un blog), ces textes devront s’insérer dans notre collection e-ros et donc en respecter la ligne éditoriale.
Ceux-ci doivent nous parvenir par courriel à l'adresse suivante :

contactauteurs@dominiqueleroy.fr


dans une pièce jointe au format Word, OpenOffice, LibreOffice (.doc, .docx, .rtf ou .odt) pas de fichier au format Adobe PDF, dans une police et une taille de caractères qui permettent une lecture confortable (de préférence Times New Roman, Arial ou Verdana, taille 12 points, interligne 1,5 ligne).
Dans le corps du texte doivent figurer impérativement les éléments suivants : un titre, un résumé, un nom d'auteur, et une adresse de courriel.

La collection e-ros privilégie les textes courts, soit 30 000 signes espaces comprises. Nous acceptons les textes plus longs (50 000, 80 000, 120 000, 150 000 signes environ, espaces comprises).
Nous avons également une collection : e-ros+ qui accepte les romans à partir de 200 000 signes. Veuillez accompagner les manuscrits destinés à cette collection d'un synopsis.

Nous publions à compte d’éditeur, les redditions des droits d'auteur sont annuelles et le pourcentage de ces droits fixe quels que soient la longueur du texte et son prix de vente.

Une fois que votre manuscrit nous est parvenu, vous recevez une confirmation de réception. Votre texte sera lu et une réponse, qu'elle soit positive ou négative, vous sera adressée.
Cependant, cette réponse ne vous parviendra peut-être qu'après dix à douze semaines. Il est inutile d'adresser des courriels intermédiaires pour connaître l'avancée de la lecture, nous ne pouvons pas nous permettre de répondre à ces courriels.
Merci par avance de votre patience.