Donatien-Alphonse-François de Sade

Sade__van_loo__regular

L’auteur, ses dates:

1740. Le 2 juin, naissance à l’hôtel de Condé à Paris de Donatien-Alphonse François marquis de Sade ; le 3 juin, baptême en l’Église Paroissiale de Saint-Sulpice à Paris; c’est aussi l’année de l’avènement de Frédéric II, roi de Prusse, et de Marie-Thérèse, Impératrice d’Autriche.
1750. Étude au collège Louis le Grand, rue Saint-Jacques, dirigé par les pères Jésuites.
1755. Après un stage de vingt mois à l’école des Chevaux-légers, Sade est nommé sous-lieutenant d’infanterie sans appointements au régiment du Roi.
1756. Début de la Guerre de Sept Ans à laquelle Sade participera comme capitaine.
1763. Le 17 mai, célébration du mariage du marquis de Sade et de Mademoiselle de Montreuil en l’église Saint-Roch. Fin de la Guerre de Sept ans qui se termine par le traité de Versailles.
1763. Le 29 octobre, première incarcération de quinze jours au donjon de Vincennes, « pour actes de débauches outrées commis en petites maisons »
1768. Le 3 avril, l’affaire d’Arcueil (flagellation de Rose Keller) puis procédure de la chambre de la Tournelle en avril et parallèlement, incarcération à Pierre-Encise, sur ordre du Roi où il restera jusqu’au 16 novembre de la même année.
1772. Le 27 juin, l’affaire de Marseille suivie le 11 septembre, après un procès bâclé, de sa condamnation, par contumace, à l’échafaud. Il sera brûlé en effigie sur la place des Prêcheurs à Aix, pendant ce temps, Sade voyage en Italie ; le 9 octobre, il sera arrêté et conduit en détention au fort de Miolans.
1773. Le 30 avril, évasion du Château de Miolans en compagnie du baron de l’Allée avec la complicité extérieure de Joseph Violon.
1777. Le 13 février, le marquis de Sade est arrêté par l’inspecteur Marais à l’hôtel du Danemark, rue Jacob à Paris et écroué au donjon de Vincennes où il restera 16 mois.
1778. Le 13 février, évasion de Valence lors d’une audition dans le cadre de l’affaire de Marseille ; le 26 août, il sera de nouveau arrêté au château de La Coste par l’inspecteur Marais, aidé de la maréchaussée et transféré à Vincennes début septembre ou il restera cinq ans et demi, c’est la période de la « Grande Détention ».
1782. Incarcéré à Vincennes, Sade rédige le Dialogue entre un Prêtre et un Moribond.
1784. Le 29 février, transfert à la Bastille où Sade est logé à la « deuxième liberté ».
1785. Octobre et novembre, en 37 jours, le marquis de Sade écrit Les 120 Journées de Sodome.
1787. Entre le 23 juin et le 8 juillet, Sade rédige à la Bastille Les Infortunes de la Vertu.
1789. Le 4 juillet, transfert de la Bastille à Charenton. Le 14 juillet, prise de la Bastille.
1790. Le 2 avril, le marquis de Sade recouvre la liberté et sort de Charenton, mais c’est aussi l’année du pillage de la Bastille qui provoquera la perte définitive du manuscrit des 120 Journées de Sodome qui lui feront verser des « larmes de sang ».
1791. En Juin, première édition de Justine ou les Malheurs de la Vertu. Écriture et publications jusqu’en 1793 des Opuscules politiques.
1792. En septembre, pillage du château de La Coste.
1793. Le 21 janvier, exécution de Louis XVI puis le 16 octobre, de Marie-Antoinette. Le 8 décembre, arrestation de Sade qui est conduit aux Madelonnettes où il y restera jusqu’au 12 janvier de l’année suivante.
1794. Le 13 janvier, transfèrement du prisonnier Sade à la maison des Carmes, rue de Vaugirard et le 24 janvier, à la maison de Saint-Lazare ; le 27 mars, le détenu est de nouveau transféré « pour cause de maladie » à Picpus ; le 27 juillet, nouvelle condamnation à mort, il ne sera pas exécuté grâce à la chute de Robespierre, le désordre régnant, il fut porté absent sur la liste des condamnés ; enfin, le 13 octobre, le comité de Sûreté et de Surveillance de la Convention nationale remet le citoyen Sade en liberté.
1795. Sade écrit Aline et Valcour ou le Roman philosophique, La Marquise de Gange, et Oxtiern et les Malheurs du Libertinage.
1796. En octobre, vente du Château de La Coste.
1797. Année de la publication de La nouvelle Justine ou Les Malheurs de la Vertu, suivie de l’Histoire de Juliette, sa sœur.
1799. Coup d’état du 18 brumaire, qui donne le pouvoir à Bonaparte.
1800. En août, la police saisit dans un atelier de brochage une édition complète de Justine ; en Octobre, parution des Crimes de l’Amour.
1803. Vers le 15 avril, la famille de Sade obtient le transfèrement du détenu de Bicêtre à la maison de santé de Charenton ; il y est conduit le 27 avril.
1804. Napoléon est sacré Empereur.
1807. Le 25 avril, le marquis achève l’Histoire d’Émilie.
1813. En fin d’année, parution des deux volumes de La Marquise de Gange chez le libraire Béchet, quai des Augustins.
1814. Le 22 janvier, Sade remet les manuscrits d’Adélaïde de Brunswick et d’Isabelle de Bavière à Monsieur Paquet qui doit chercher un éditeur ; le 11 avril, abdication de Napoléon ; le 3 mai, Louis XVIII fait son entrée à Paris. Le 22 décembre, décès de Donatien - Alphonse - François marquis de Sade à Charenton des suites d’un « engouement pulmonaire à forme d’asthme ».

 

Les publications de Donatien-Alphonse-François de Sade

5 publications - Trier par :